EAP - écrans anti-postillons

10.05.2020

Appelons-les désormais ainsi! puisque l'ARS, la loi, la réglementation, la norme et l'AFNOR (etc.) exigent des couturières, ces petites mains qui ont oeuvré à écopper l'eau du bateau en dérive, de garder le privilège de la dénomination.

Outre le fait que désormais les masques "officiels" sont arrivés, il n'en reste pas moins qu'ils ne semblent pas si bien répondre aux "exigences" si strictes des grands "penseurs" de notre pays.

Des guillemets pourquoi? parce que là encore, tout ne semble pas avoir été si bien anticipé, si bien pensé, si bien orchestré au sein du gouvernement actuel. Tout d'abord, en cause les nombreuses - voire très et excessivement nombreuses - contradictions des uns et des autres.

Et puis, un beau jour, la denrée en pénurie si chère et précieuse, ordinairement si commune et banale, est réellement devenue CHÈRE & PRÉCIEUSE... comme de l'or entre les doigts...

Et celles et ceux qu'on avait surnommés "les doigts d'or" sont bien vite passés dans l'oubli... certains préjudices sont inaltérables... j'en veux pour preuve les masques-torchons 18XL que certains ont reçu, même si cela partait d'une intention louable, la couture ne doit pas sombrer dans le n'importe quoi: faisons vite mais BIEN!

96564786_1266599310201630_4736562175378718720_n.jpg

N'oublions pas que vos couturières préférées, que ce soit une amie, une tante, une cousine, une grand-mère, une voisine ou une professionnelle, artisan, comme moi continuons à vous proposer ces jolis et tout aussi efficaces "écrans anti-postillons", tels de superbes accessoires de mode vie quotidienne...

Alors, certes, là encore, entre les amateurs qui se sont inventé un revenu extraordinaire le temps d'à peine un trimestre et les professionnels (j'entends "déclarés") qui ont parfois bien galéré pour se procurer ce simple élastique, qu'il soit plat ou rond, en boutique (les boutiques qui elles ont vendu à tour de bras, à des prix défiants tout entendement: 0,60€ à 1,00€, belle plus-value en si peu de temps et sans jamais se soucier de donner une quelconque priorités à celles et ceux dont c'est le métier), je jette ma cape de super héros pour quelques temps encore car mon stock d'élastique est à sec!

Je ne souhaite pour le moment pas me contraindre à nouveau à fabriquer des masques en grande quantité (pour une seule personne, si si, 390 en une semaine c'est beaucoup)... et à un prix somme toute raisonnable au vu de ce qui est observé à droite et à gauche...

Je ne suis pas une couturière du dimanche, et pourtant... je laisse la place aux petites mains de l'ombre...

Je propose aussi d'autres créations, non pas celles nécessaires, mais accessoires, oui: du superflu dans un sac, un bavoir en dentelle ou un bijou de dos... mais qui m'apportent des instants créatifs épanouissants, non stressants, a contrario de la période de confection des masques.

Merci à celles et ceux qui m'ont soutenue, qui ont soutenu mon activité, et qui me font un retour très positif de mes créations!

Merci à celles et ceux aussi qui n'ont pas eu le courage de répondre à mes messages, pourtant empreints de bienveillance, pour leur rappeler notre RDV-livraison du mercredi, et qui après avoir engagé une confection, m'ont laissé sur les bras une vingtaine de masques qui désormais ont du mal à trouver preneur.

C'est la loi de la jungle pour ceux-là, qui me laissent un goût amer dans la bouche, celui de la difficulté à concevoir l'incorrection d'une telle attitude.

Je ne referme pas pour autant la page couture, évidemment pas! 

Je ne referme pas non plus cet article sur une note négative... si vous avez besoin de masques ou EAP, je serai en mesure d'en fabriquer à nouveau d'ici à quelques semaines. Malgré tout, j'espère de tout coeur que d'ici là nous n'en aurons plus besoin!!

Prenez soin de vous et des vôtres,

#restlacaz

Aurélie


En savoir plus
Accepter